Symptômes :
  • Les feuilles jaunissent entre les nervures/canaux qui restent bien verts (ATTENTION si les nervures sont jaunes alors c’est : ‘la brûlure de la feuille’)
  • Les plus jeunes feuilles sont les premières à être atteintes
  • Des trous apparaissent sur les contours comme « brûlé », les bords découpés ont bruni, pas simplement rongé ou découpé.
  • C’est apparu durant ou après une sècheresse
  • Les plantes atteintes sont des arbres ou arbustes acidophiles comme les rhododendrons, les lauriers, …
 chloroseDiagnostic : La Chlorose / une carence.

La plante a une carence principalement en fer (d’où un autre nom: la chlorose ferrique), mais peut aussi être de magnésium ou de potassium.
Souvent le cas lors d’une grande sécheresse et quand la plante n’est pas dans un sol acide et/ou arrosée avec une eau calcaire.
Car le carbonate de calcium dans le sol bloque l’assimilation des éléments nutritifs qui sont indispensable pour la photosynthèse.

C’est une atteinte secondaire qui n’est généralement pas alarmante pour la plante ni pour son voisinage, ce n’est pas une maladie et cela ne se propage pas.
Par contre, il est probable que plusieurs plantes soient atteintes ensemble, car elles sont toutes en carence.
Naturellement, si vous n’apportez pas un minimum de soins, il se peut que ces plantes meurent de mal-nutrition par manque de photosynthèse si l’état est bien avancé.
Sinon, il est aussi possible que cela passe avec la saison et qu’il suffit d’attendre la pluie qui corrigera ses carences, si on accepte que la plante reste peu esthétique.

Soins : Placer la plante dans un milieu favorisé

 

1. Si la plante est jeune et vient d’être plantée :

  • Déplacer-la si possible
  • OU changer la nature du sol (apport acidifiant, produit riche en chélates de fer, sol de bruyère, etc.)
    Faites une analyse du sol basique au besoin (un test d’acidité de grande distribution est suffisant)
  • OU changer la nature de l’eau d’arrosage.
    si vous utilisez l’eau de distribution du robinet pour arroser, il est important de savoir si l’eau d’arrosage est alors calcaire de nature (un test d’acidité de grande distribution est suffisant)

2. Si c’est une nouvelle atteinte sur une plante bien installée :

  • Aérer le sol
  • Ajouter un paillis acidifiant (écorce, aiguilles de pin, …)
  • Éventuellement, l’alimenter en engrais de rhododendron pour « vitaminer » et renforcer la plante.
  • Garder les pieds des plants au frais en ARROSANT abondamment avec de l’eau NON-CALCAIRE.
    De préférence : eau de pluie (naturellement acide) ou au pire : eau filtré style ‘Brita®’, durant la période de sécheresse.

3. Si c’est une atteinte fréquente :

  • Les mesures dites au point 2
  • ET changer la nature du sol (voir point 1) localement
    Pour être certain des carences, faites une analyse du sol détaillé par un laboratoire.
    Le verdict vous guidera si la carence est plus importante en fer, magnésium ou en potassium; mais c’est une mesure très radicale à utiliser qu’en cas de situation alarmante (ex: l’état des plantes qui empire d’année en année et qui ne guérissent pas avec les soins primaires)
Prévention :
  • Arroser les pieds en période de sècheresse avec de l’eau de pluie (naturellement acide) stockée grâce à un récupérateur d’eau pour être plus économique financièrement et en temps (j’imagine la joie de filtrer des dizaines de litres d’eau).
  • ET placer à leur pied un paillage acidifiant qui modifiera la nature du sol et qui gardera plus longtemps l’humidité du sol.
Nos services :

En cas de doute, contactez Julien, il se déplacera pour vous certifier le diagnostic.
Naturellement, il apportera un premier soin d’urgence ainsi que les soins plus approfondis au besoin.
L’aération, la nutrition et le placement du paillage peuvent être effectué pour la prévention.

 

Ceci est un article de conseil vulgarisé et simplifié, pour plus de détails d’informations faites des recherches plus approfondies.

Garder le cap de Plaisir Vert en tant qu’entreprise utile qui démystifie le jardinage et qui permet que chacun profite de son espace vert est une priorité pour moi.

C’est toujours avec émerveillement que je découvre les enseignements du secteur vert où je m’empresse de les partager.

Aventureuse, éclectique, technophile, gourmande, … sont des caractéristiques qui me représentent bien.
Ce qui permet de fortement m’occuper dans la gestion de Plaisir Vert alors que je viens du secteur visuel.