Le jargon chez les jardiniers peut aussi être très diversifiés et ils sont moins connus que dans les autres métiers.

Mais qu’est ce donc un : « paysagiste – jardinier et arboriste – élagueur-grimpeur » alors qu’un de vos confrère est « un entrepreneur d’espace vert » et j’ai rencontré un « simple jardinier » ? N’est-ce pas la même chose ?

Tout ceci sont des nuances des nominations des divers acteurs du secteur vert, nous allons essayer de vous expliquer quelques uns (les plus courant) car il est vrai que ce n’est pas forcément toujours clair pour la dénomination du « jardinier » :

  • Un agent (technique) d’entretien (des superficies d’extérieurs) en espaces verts
    ou ouvrier de jardin
    : est une personne qui ne travaille que pour l’entretien des espaces verts, son quotidien est réglé sur des travaux bien défini et en rapport avec les saisons.
    Elle lui est difficile de prendre des initiatives sans l’accord de son supérieur hiérarchique.
  • Un jardinier* : c’est une personne de terrain qui s’occupe des espaces vert, ses connaissances sont spécifiques pour les entretiens et elle connait assez bien les plantes pour trouver une solution pour les maladies communes.
    Elle peut aussi s’occuper de petits aménagements comme les plantations.
  • Un paysagiste* : C’est une personne qui sait imaginer un espace vert selon vos envies ou vous donner des conseils pour l’aménagement car elle connait les caractéristiques des plantes et étudie votre terrain selon sa nature et son orientation, elle prend note aussi de vos habitudes et vos envies.
    Elle fait naturellement des aménagements qui demande des connaissances techniques telles que les allées et des plantations dans des terrains compliqués.
    Elle peut faire des petits travaux en dur, telle que des terrasses sur sol, clôtures, construction de cabane, etc.
  • Un architecte paysagiste* : est une personne qui imagine un espace vert sur plan selon son style et vos critères d’envies, naturellement elle considère l’environnement directe et indirecte du terrain et crée des opportunités.
    Idéalement, elle a une grande connaissances des plantes et des techniques d’aménagement et d’entretien.
    Elle doit travailler avec un homme de terrain pour l’exécution de ses réalisations théoriques.
  • Un arboriste* : est une personne qui a étudié les arbres et leur développement, sa priorité est axée sur leur survie et leur soins.
    Elle est focalisée sur leur gestion et leur environnement.
    C’est surtout une personne de théorie et de connaissances, elle peut ne pas être lié directement aux travaux de terrain.
  • Un élagueur* : est la personne qui coupe et entretien la couronne des arbres en utilisant ses connaissances et les techniques spécifiques de l’élagage. Elle travaille en hauteur grâce à des installations au sol (ex: échafaudage, nacelle), son travail doit se faire de paire avec un homme de pied.
  • Un élagueur-grimpeur* : est une personne qui coupe et entretien les hautes-tiges des arbres en utilisant ses connaissances et techniques de l’élagage.
    C’est une personne de terrain qui travaille essentiellement en hauteur grâce à des installation dans l’arbre via des cordes, son travail doit se faire de paire avec un homme de pied.
  • Un homme de pied* : c’est la personne qui travaille en paire avec l’élagueur(-grimpeur), elle réceptionne les déchets et sécurise la zone du chantier.
    Ses connaissances sont axées sur les techniques de sécurités et d’abattage, souvent, elle finalise la coupe de l’arbre.
  • Un entrepreneur d’espace-vert* : est une personne qui accepte la plupart des travaux en extérieur au sol, généralement elle a la connaissance des techniques de constructions que ce soit dans l’aménagement en dur, en terrassement important, etc.
    Elle se doit d’avoir sous sa responsabilité un équipement adéquat ainsi qu’une équipe pour l’exécution des réalisations.
  • Un bucheron : est une personne qui gère la gestion du bois, dans ses fonctions il y est retrouvé l’abattage, le dessouchage, etc.
    Il n’est pas forcément en accord avec l’arboriste.
  • Un forestier : est la personne qui gère l’environnement forestier, elle a des connaissances en flore et en faune de la zone dont il est responsable.
    C’est un travail d’observation et d’études, généralement, il fait appel à des corps de métiers adéquat pour l’exécution des réalisations des travaux.
  • Un fleuriste : est une personne qui gère la vente des plantes de culture d’intérieures ou d’annuelles.
  • Un pépiniériste :  est une personne qui gère la vente des plantes de culture de toutes tailles.
  • Un horticulteur : est une personne qui pratique l’art de cultiver, elle est axée sur la recherche et la fructification de ses cultures.
  • Un cultivateur : est une personne qui travaille le sol et la plante en vue de la récolte de cette dernière

Comme pour chaque secteurs de métiers, chaque rôle a son importance, certains métiers ou services spéciaux n’ont même pas encore de dénomination propre, tel que les tailles en verticalité*, … la liste est longue.

Demander à votre « jardinier » quels sont donc ses champs de compétences pour la réalisation de vos travaux dans votre propriété.

*Vous pouvez compter sur PLAISIR VERT pour ces champs de compétences.

Ceci est un article de conseil vulgarisé et simplifié, pour plus de détails d’informations faites des recherches plus approfondies.

Garder le cap de Plaisir Vert en tant qu’entreprise utile qui démystifie le jardinage et qui permet que chacun profite de son espace vert est une priorité pour moi.

C’est toujours avec émerveillement que je découvre les enseignements du secteur vert où je m’empresse de les partager.

Aventureuse, éclectique, technophile, gourmande, … sont des caractéristiques qui me représentent bien.
Ce qui permet de fortement m’occuper dans la gestion de Plaisir Vert alors que je viens du secteur visuel.