Créer des bacs de potager surélevés avec des panneaux de noisetier tressé

Cette famille avait décidé de pouvoir être un maximum autonome grâce à leur jardin urbain.

Les idées étaient là, des installations simples avaient déjà étés mise en place.
Avec le temps, ces installations manquaient de solidité et une remise à neuf du jardin ainsi que des installations ont étés demandés.
Ainsi, il serait plus simple de repartir sur des bonnes bases.

Les installations présentes avaient été acheté sur le marché de la grande distribution, le résultat manquait un peu d’esthétique.
La clôture de sécurité en Pin pour sauver les enfants de tomber dans la mare ne tenait plus convenablement.
Un coin un peu délaissé du jardin était idéal pour le coin compost de la famille.
Et il fallait aussi ajouter des potager surélevés dans le même style que la clôture, champêtre et simple.
Ainsi que préparer le terrain pour une pause de pelouse.

Quels sont les points importants pour une nette modification ?

Choisissez des matériaux de qualité

Préférez la qualité d’une entreprise de charpenterie, leur bois a une meilleure finition, est plus solide donc plus durable.
La conception de leur produit est aussi de meilleure qualité.
On remarque ici que les bois des clôtures sont plus serrés et que les points d’attaches sont mieux placés.

Délimitez vos installations

Un jardin urbain est loin d’être une ferme avec plusieurs hectare.
Par exemple, le coin potager n’est pas le lieux de « travail » mais bien un lieu où vous devrez vous rendre quotidiennement avec vos habits normaux.
Il est donc important que vous définissez quel espace pour quel emplacement.
Il sera aussi plus simple de gérer la situation au lieu d’un laisser-aller où il ne sera plus agréable d’y passer.

Avant toute installation, nettoyer votre terrain

Même dans le jardin, il est important de niveler le sol afin de pouvoir faire les installations.
Profitez en pour déplacer la terre d’un coin d’un autre du jardin.

 

Respectez les caractéristiques des installations

Pour la clôture :
  • Installez profondément les piquets (1/3)
  • Mettez leur une bande de protection contre l’humidité ou achetez du bois traités (comme ici)
Pour le coin composte :
  • Les planches des bacs de compostage servent uniquement à retenir grossièrement la masse, elles doivent pouvoir toucher le sol afin que la nature ait accès à votre amas.
  • Il n’est pas utile de choisir des bacs de hautes qualités mais il est important de vérifier que la structure de base soit suffisamment solide.
Pour le potager surélevé :
  • Serrez bien les fixations afin qu’ils ne s’écartent pas avec le temps
  • Installez une bâche intérieure pour protéger un minimum les parois, solidifier la structure et retenir la terre
  • Un fond n’est pas nécessaire lorsque la terre en dessous n’est pas imperméable
Pour la pelouse :
  • avant toute installation dessus : aérez, amendez et nivelez-la

Pourquoi « un style champêtre » et pas juste faire un potager traditionnel ?

Le potager urbain est de plus en plus à la mode grâce à sa facilité de travail.
Le but principal est de ne plus devoir se plier au sol pour travailler.

L’apport supplémentaire de terre que vous aurez choisi est aussi un grand avantage.
Les terrains en ville sont souvent basé sur de la terre de construction et manque cruellement d’apports pour les légumes.

 

Quels sont les caractéristiques de ce style ?

Un maximum de bois au naturel (non-vernis) avec des coupes plus naturel que les planches sophistiquées.

 

Il existe de tas de style différent pour se créer un système autonome.

Vous pouvez retrouver facilement de tout dans les potagers urbains :

  • en plastique
  • avec des planches solides de bois dur/exotique
  • en métal
  • en tissus

L’installation peut aussi être multiple :

  • différentes hauteur
  • en étagère
  • en escalier

Tout dépend du genre que vous recherchez et des légumes que vous désirez obtenir.

 

Si le travail au sol vous paraît ardu et que les installations compliqués, contactez-nous

Garder le cap de Plaisir Vert en tant qu’entreprise utile qui démystifie le jardinage et qui permet que chacun profite de son espace vert est une priorité pour moi.

C’est toujours avec émerveillement que je découvre les enseignements du secteur vert où je m’empresse de les partager.

Aventureuse, éclectique, technophile, gourmande, … sont des caractéristiques qui me représentent bien.
Ce qui permet de fortement m’occuper dans la gestion de Plaisir Vert alors que je viens du secteur visuel.