Que faire lorsque l’on retrouve la pelouse ainsi :
wpid-wp-1442710373988.jpeg

Il y a deux possibilités : soit la Fusariose froide soit la sécheresse.

Pour le savoir, il faut tirer sur les brindilles, regarder les racines de la pelouse et l’état du sol.
En cas d’humidité du sol (souvent après une grande période de pluie), il est fort à parier qu’il y a un champignon qui s’est développé, appelé communément la Fusariose froide, dans les racines et les étouffes par cette occasion.

Mais dans le cas présenté ici, c’est « juste » de la sécheresse.

Les pelouses posées en Belgique n’étant pas sous les mêmes que dans certaines contrées ayant l’habitude des grandes périodes de sécheresse, très peu de mélange se prêtent à avoir la possibilité de repousser naturellement après déshydratation.
Les racines se meurent donc tout simplement et vous vous retrouvez avec un sol parsemé dégarni.

wpid-wp-1442710360489.jpegPour solutionner, il faut apporter de l’eau à votre pelouse mais avant toute installation/opération d’hydratation, la première chose est de vérifier la nature de votre sol.
Est-elle « normale » ou « sabloneuse » ? Quelle est la longueur de la taille de la racine de votre gazon ?

Si la terre est « normale » (brune) et que les racines ont au moins 15 cm de long, il vous faut donc arroser plus régulièrement ou/et plus abondamment à cet endroit.
Si la technique manuelle vous prends trop de temps, pensez aux arrosages automatiques.

Si la terre est « sablonneuse » (ce qui est le cas ici) ou/et que les racines arrivent péniblement à 10 cm, soyez sûr que la quantité d’eau donné devra être considérable et très régulière puisque le sol ne la retient pas.
C’est pour cela, qu’il faut alors penser à soit changer la nature de votre sol et de préférence renforcer aussi considérablement votre pelouse.

La solution radicale et classique est de changer la nature de votre sol, il faut faire un coffrage d’au moins 15-20cm de profondeur sur toute la superficie à changer, y ajouter une terre arable avec de préférence un amendement selon la nature du sol voisin et resemencer.

La solution douce est de renforcer votre sol en l’amendant simplement (par exemple avec du compost) et de resemencer.

Attention : Améliorer une partie gardera une inégalité de l’ensemble de votre terrain. Pour un effet globale, il faut travailler le terrain en entier.

Pour tout renseignements et devis : contactez-nous

 

 

Ceci est un article de conseil vulgarisé et simplifié, pour plus de détails d’informations faites des recherches plus approfondies.

Garder le cap de Plaisir Vert en tant qu’entreprise utile qui démystifie le jardinage et qui permet que chacun profite de son espace vert est une priorité pour moi.

C’est toujours avec émerveillement que je découvre les enseignements du secteur vert où je m’empresse de les partager.

Aventureuse, éclectique, technophile, gourmande, … sont des caractéristiques qui me représentent bien.
Ce qui permet de fortement m’occuper dans la gestion de Plaisir Vert alors que je viens du secteur visuel.